Auxiliaire de Vie Scolaire pour l'Intégration Individualisée des enfants handicapés

pour tous les auxiliaires de vie et professeurs des écoles
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rentrée scolaire 2006 L'APF organise une veille téléphonique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 464
Age : 35
Ville : Calais
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Rentrée scolaire 2006 L'APF organise une veille téléphonique   Ven 11 Aoû - 20:03

Rentrée scolaire 2006 sous surveillance : L'APF organise une veille
téléphonique à partir du 21 août !

A partir du 21 août prochain et jusqu'à fin septembre, l'APF met en
place une veille téléphonique pour la rentrée scolaire. Parents
bénévoles et professionnels seront à la disposition des familles
ayant un enfant en situation de handicap moteur. Le but : donner aux
familles les outils pour connaître et défendre leurs droits alors que
les dispositions sur la scolarité de la loi du 11 février 2005
entrent en application.

La rentrée scolaire 2006 va voir l'entrée en application des
dispositions sur la scolarité de la loi du 11 février 2005. Finies
les CDES, CCPE, CCSD , place aux Commissions des droits et de
l'autonomie (CDA) des Maisons départementales des personnes
handicapées (MDPH) : une nouvelle organisation, de nouveaux
interlocuteurs et de nouveaux droits pour l'enfant en situation de
handicap et sa famille...pour un changement de culture attendu !
Cette nouvelle donne nécessite une réelle information des familles
(et des professionnels). Aussi l'APF a-t-elle décidé de mettre en
place une veille téléphonique pour répondre aux questions des
familles et leur donner les outils pour connaître et défendre leurs
droits.

--------------------------------------------------------------------
Handicap moteur :
veille scolaire téléphonique du 21 août au 29 septembre
- n° 01 45 80 17 17 de 10h à 18h, du lundi au vendredi
- ou par mail : scolarite@apf.asso.fr
--------------------------------------------------------------------


> Nouveau dispositif, nouveaux droits


1er point important :

L'inscription de l'enfant en situation de handicap dans l'école la
plus proche du domicile et ce, quel que soit son lieu effectif de
scolarisation. Une démarche d'autant plus importante qu'elle
symbolise la citoyenneté de l'enfant dans sa ville d'origine.

De nouveaux interlocuteurs :

- L'enseignant référent : coordinateur du plan personnalisé de
scolarisation et de l'équipe de suivi de la scolarisation, il est
l'interlocuteur privilégié de la famille pour tout ce qui concerne la
scolarité.
- L'équipe de suivi de la scolarisation : constituée de l'équipe
éducative (qui comprend aussi la famille) et de l'enseignant
référent, elle est chargée de mettre en oeuvre le plan personnalisé
de scolarisation validé par la CDA.


De nouveaux droits :

- Le plan personnalisé de compensation : ce plan est mis en place à
partir des besoins de l'enfant en situation de handicap en fonction
de son projet de vie. Le plan personnalisé de scolarisation n'est
qu'un des éléments du plan de compensation.
- Le plan personnalisé de scolarisation : élaboré avec l'enfant et la
famille, il propose les modalités de déroulement de la scolarité
coordonnées avec les mesures permettant l'accompagnement de celle-
ci : aides humaines (auxiliaire de vie scolaire par exemple) et aides
techniques.


> Des difficultés d'application de la loi à prévoir

- Le retard et les dysfonctionnements dans l'installation du nouveau
dispositif : si presque toutes les MDPH sont installées, ce n'est pas
encore le cas des CDA. Quant aux enseignants référents, ils ne sont
pas encore tous nommés, et ceux qui le sont, ne sont pas forcément
formés et/ou ont déjà plus de 200 dossiers à traiter !
- Les décisions arbitraires : le passage de l'ancien dispositif au
nouveau amène des prises de décisions non concertées et donc néfastes
pour l'élève en situation de handicap (ex : suppression d'AVS temps
plein)
- La confusion entre EVS et AVS et le manque d'AVS : le ministère
n'est pas clair quant à la distinction entre Emplois de vie scolaire
et Auxiliaires de vie scolaire. Les EVS sont censés apporter un
soutien à l'équipe pédagogique alors que les AVS apportent une aide
directe à l'enfant. Une confusion des rôles susceptible de porter
préjudice aux élèves en situation de handicap d'autant que le nombre
d'AVS est d'ores et déjà trop restreint.
- Le manque d'information et de formation des enseignants :
notamment aux nouveaux droits ouverts aux familles par la
nouvelle "loi handicap".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rentrée scolaire 2006 L'APF organise une veille téléphonique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» indemnité pour fin de contrat dù à une rentrée scolaire
» Education : le programme Hollande pour la rentrée scolaire
» Pour la rentrée scolaire(prévention des poux)
» rentrée scolaire petite section
» Ce qui devrait changer à la rentrée scolaire 2012 - L'Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Auxiliaire de Vie Scolaire pour l'Intégration Individualisée des enfants handicapés :: Autres :: la vie de tous les jours-
Sauter vers: